L’enjeu des changements climatiques est omniprésent dans notre société. Des actions concrètes doivent être entreprises pour tenter de s’adapter aux problèmes générés par cette problématique d’envergure mondiale. La mise en œuvre de mesures de mitigation et d’adaptation aux changements climatiques nécessite la participation active des nombreux acteurs économiques et politiques: les décideurs politiques, les citoyens, les ONGE, les entreprises, etc.

Dans cette optique, le CREDDO a organisé une série de six conférences sur divers sujets touchant l’enjeu des changements climatiques. Les Grandes Conférences sur le Climat s’inscrivent dans le plan d’action du CREDDO, soit la promotion du développement durable dans l’Outaouais. Les conférences ont traité des sujets suivants : le rôle et l’importance des évènements internationaux sur le climat (COP-21), l’aménagement durable du territoire, les déclinaisons du bâtiment durable, la santé publique, la forêt urbaine et enfin les infrastructures. Dans le cadre de ces soirées, nous avons reçu de nombreux acteurs, tant des organismes et des scientifiques que des entrepreneurs et des élus.

Les principaux partenaires des conférences sont le Fonds Vert de la Ville de Gatineau et Zibi.

Détails des six Grandes Conférences sur le climat :


Réflexions sur l’après COP-21 de Paris (14 janvier 2016)

La première Grande Conférence sur le Climat a attiré plus de 350 personnes. Des élus des paliers municipaux, provinciaux et fédéraux étaient présents pour le lancement de la série de conférences. Les invités de la soirée furent l’honorable Catherine McKenna, Ministre de l’Environnement et du Changement climatique ainsi que Steven Guilbeault, cofondateur et directeur général d’Équiterre. Les deux invités de distinction ont témoigné de leur expérience à la Conférence sur le Climat qui s’est tenue à Paris en novembre et décembre 2015. Ils ont tous deux dressé un bilan de l’enjeu des changements climatiques. Madame la Ministre a rappelé les engagements du gouvernement fédéral alors que Monsieur Guilbeault a présenté le volet plus scientifique de la réalité climatique actuelle et future. Les jeunes ambassadeurs issus du Sommet de la Jeunesse sur le Climat organisé par l’organisme Enviro Éduc-Action ont également pu prendre la parole pour adresser un message clair aux élus présents : chaque petit geste compte.

Merci à nos partenaires : Radio-Canada et Université du Québec en Outaouais pour leur participation à la réussite de cet évènement.

Nous tenons également à remercier l’équipe du député de Hull-Aylmer, Greg Fergus, pour leur aide dans l’organisation de cette conférence.

Cliquez ici pour consulter l’article apparu dans La Presse à ce sujet.

_89A1076.jpg

Des meilleures villes pour un meilleur climat : perspectives pour la région (4 février 2016)

Abordant le thème de l’aménagement du territoire, la deuxième Grande Conférence sur le Climat a permis de dresser un portrait des enjeux et des actions prises dans la région d’Ottawa-Gatineau et d’ailleurs au Québec. Christian Savard, directeur général de l’organisme Vivre en Ville, Catherine Marchand, directrice déléguée de l’urbanisme et du développement durable de la Ville de Gatineau et Alain Miguelez, urbaniste à la Ville d’Ottawa ont tous rappelé l’importance des décisions prises lors de l’aménagement des villes pour mitiger les effets néfastes des changements climatiques.

Merci à nos partenaires de l’évènement : Radio-Canada et Vivre en Ville

_MG_0572.jpg
_89A1351-Edit.jpg

Bâtir l’avenir face au changement climatique (25 février 2016)

La troisième Grande Conférence sur le Climat a abordé le thème du bâtiment durable. Dans un contexte de changement climatique, l’innovation dans le domaine du bâtiment permet notamment d’atteindre une efficacité énergétique optimale. Les conférenciers de cette soirée furent : Francis Pronovost, expert conseil énergie et bâtiment à Écobâtiment, Antoine Trottier, associé de l’entreprise de toits verts La Ligne Verte et Greg Ross, Coordonnateur senior de durabilité à Zibi. Les conférenciers ont présenté divers aspects du bâtiment durable en passant par les technologies accessibles à intégrer chez soi,  les innovations telles que les toits verts et les murs végétaux et enfin, la présentation de l’accréditation One Planet Living.

Merci à notre partenaire de l’évènement : Ecobâtiment

_89A1592-Edit.jpg
_MG_0805-Edit.jpg

Le changement climatique : un enjeu de santé publique (17 mars 2016)

Les changements climatiques ont sans aucun doute des impacts sur notre état de santé. Lors de la quatrième Grande Conférence sur le Climat, des experts provenant tant des milieux gouvernementaux qu’académiques ont présenté les enjeux de santé publique face aux changements climatiques. Suite à l’allocution du Dr Jean-Pierre Courteau, directeur de santé publique Outaouais, Céline Campagna de l’Institut nationale de santé publique et Abderrahmane Yagouti de Santé Canada ont pris la parole pour dresser le portrait de l’enjeu de la santé publique au Québec et au Canada. La conclusion des trois intervenants est claire: il faut prendre action dès maintenant et repenser nos modes de vie. Les changements climatiques sont une réalité et des tragédies comme celle des nombreux décès au Canada lors de la canicule de 2010 doivent servir de leçon.

Merci à nos partenaires de l’évènement : Radio-Canada et CISSSO

_MG_0985.jpg
_89A1788-Edit.jpg

La forêt urbaine : poumon de nos villes. L’exemple de la forêt Boucher à Gatineau (6 avril 2016)

C’est en partenariat avec la Fondation forêt Boucher que le CREDDO a abordé l’enjeu de la forêt urbaine. À la suite d’un mot d’ouverture prononcé par Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau, Adrian Corbo, président de la Fondation forêt Boucher, à dresser un portrait de l’enjeu de la protection de cette forêt urbaine. Il a d’ailleurs affirmé que la forêt Boucher représente le plus grand boisé non protégé sur le territoire de Gatineau. Ensuite, Jérôme Dupras, professeur et chercheur à l’ISFORT mais également bassiste du groupe culte les Cowboys Fringants, a démontré les avantages économiques de la préservation des espaces verts par le biais de stratégies de promotion des infrastructures naturelles en milieu urbain. Puis, Adrina Bardekjian, gestionnaire des programmes en foresterie urbaine chez Arbres Canada, a discuté de la valeur sociale des forêts urbaines. Elle affirme notamment que les espaces verts permettent la diminution des crimes, l’augmentation des interactions communautaires et les bienfaits psychologiques. Enfin, le maire de l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie, François Croteau, a présenté de manière inspirante des projets de ruelles vertes. Il a également discuté de mobilisation citoyenne et de la responsabilité sociale des organisations.

Consultez l’article du Bulletin d’Aylmer ici.

Merci à nos partenaires pour l’événement : Fondation forêt Boucher, ISFORT et Arbres Canada

Vous pouvez consulter la présentation de François Croteau sur les ruelles vertes : ici

_89A2152-Edit.jpg
_89A2189-Edit.jpg

Infrastructures : Quels sont les besoins pour la région dans un contexte de changement climatique? (12 mai 2016)

La thématique de la dernière conférence portait sur le sujet des infrastructures, notamment sur l’enjeu du transport, de la gestion des matières résiduelles et la gestion de l’eau en milieu urbain.

C’est dans ce contexte que la soirée a débuté avec une annonce officielle du député de Hull-Aylmer, Greg Fergus : le positionnement en faveur d’un projet de train léger pour les secteurs d’Aylmer et du Plateau. Monsieur Fergus qualifie ce type de projet de novateur et dit vouloir travailler en collaboration avec la Société de Transport de l’Outaouais et la Ville de Gatineau. Il affirme que ce projet est « l’épine dorsale d’un développement humain plus dense et surtout, permettant de revitaliser l’économie locale des quartiers ». C’est donc pourquoi le CREDDO soutient l’idée d’un investissement majeur en transport en commun dans l’ouest de la ville.

Par la suite, Félix Gravel, responsable des campagnes transport, GES et aménagement du territoire du Conseil régional de l’environnement de Montréal a poursuivi la discussion sur la question du transport en exposant la problématique de l’aménagement du territoire axé sur l’utilisation automobile. Il affirme d’ailleurs qu’une modification de l’occupation de l’espace urbain est possible et qu’en ce sens le déploiement du transport collectif est une option. Robert Legros, titulaire de la Chaire de recherche sur la valorisation des matières résiduelles de la Polytechnique de Montréal, a discuté du cycle de vie des matières résiduelles. Il a présenté le modèle de gestion grâce à l’économie circulaire en présentant des exemples de réutilisation de matières comme la déconstruction et le recyclage de chaussée. Ensuite, Guy Félio, ingénieur spécialiste en infrastructures, a discuté de la question des tendances et projections du climat futur pour la région d’Ottawa et Gatineau. Il encourage notamment les municipalités à utiliser des mécanismes officiels afin d’inclure des stratégies d’adaptation aux changements climatiques dans leur processus décisionnel. Enfin, le député de Pontiac, William Amos, a profité du mot de clôture de la soirée pour réaffirmer son engagement face à la protection de l’environnement. 

Merci à nos partenaires pour l'événement : CRE-Montréal et  Chaire de recherche sur la valorisation des matières résiduelles

_MG_1574-Edit.jpg
_89A2867-Edit.jpg

Vous trouverez ci-dessous les présentations de la soirée du 12 mai 2016 :

Présentation de Félix Gravel, Conseil régional de l'environnement-Montréal : Repenser le transport et l'aménagement 

Présentation de Robert Legros, Ing. Phd, Chaire de recherche sur la valorisation des matières résiduelles :  Lutter contre les changements climatiques, une poubelle à la fois. 

Présentation de Guy Félio, Phd Eng, spécialiste en gestion des infrastructures : Changements climatiques et Infrastructures municipales